Les filières de traitement

Epandage :

 

L'épandage est un système d'assainissement utilisant le sol en place.

Il se compose de drains posés parallèlement dans des tranchées remplies en partie avec du gravier. Il est utilisé sur des sols sains ayant une bonne perméabilité.

Pour en savoir plus (schémas)

 


Lit d'épandage :

 

Le lit d’épandage est un système relativement proche de l’épandage. Au lieu de créer plusieurs tranchées parallèles, l’installateur réalise une fouille unique dans laquelle il va répartir une couche de gravier. Les drains sont ensuite posés sur cette couche drainante. L’eau ainsi acheminée est absorbée dans le sol en place. Ce système est utilisé généralement dans les sols à dominante sableuse.

Pour en savoir plus (schémas)



Filtre à sable vertical non drainé :

 

Le filtre à sable vertical non drainé est un système d’assainissement sur sol reconstitué. Il mesure généralement 1.10 m de profondeur dont 70 cm de sable. Les eaux provenant de la fosse toutes eaux sont acheminées vers les drains situées en surface. Ce filtre ne possédant pas de bâche étanche, l’eau est filtrée dans le massif de sable puis est infiltrée dans le sol naturel. Ce type d'assainissement nécessite généralement un sondage mécanique. Il est généralement mis en place quand un terrain est perméable en profondeur mais dont la surface ne permet pas l'installation d'un épandage.

Pour en savoir plus (schémas)


Tertre :

Le tertre d’infiltration est un système d’assainissement sur sol reconstitué relativement proche du filtre à sable vertical non drainé, à la différence qu’il est complètement hors sol (1.10 m). Il est utilisé principalement dans les zones où les sols présentent des problèmes d'infiltration à faible profondeur, mais également dans les zones où les rejets au fossé ne sont pas possible (zone de protection conchylicole, zone de protection de captage d’eau, décision de la commune, etc.)
Pour en savoir plus (schémas)



Filtre à sable vertical drainé :

 

Le filtre à sable vertical drainé est un système d’assainissement sur sol reconstitué. Il mesure généralement 1.20 m de profondeur dont 70 cm de sable. Les eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux sont acheminées vers la première couche de drains. L’eau est ensuite filtrée dans le massif de sable puis est captée par une seconde couche de drains placée en profondeur. L’eau traitée est ensuite acheminée vers une zone d’infiltration ou vers le réseau hydraulique superficiel.
Pour en savoir plus (schémas)



Filtre compact :

 

Plusieurs types de filtres compacts existent ; le principe est le même pour tous, une fosse toutes eaux puis un filtre compact contenant des éléments filtrants (écorce de pin, fibre de coco, laine de roche, xylit, zéolithe, etc.). En sortie de système les eaux sont infiltrées sur le terrain ou rejetées dans un milieu hydraulique superficiel.
Pour en savoir plus (liste des dispositifs de traitement agrées)



Phytoépuration :

 

La phytoépuration est un système d'assainissement qui permet de traiter les eaux sur un massif planté. Il est composé de différents filtres. En sortie de système les eaux sont infiltrées sur la parcelle ou rejetées dans le réseau hydraulique superficiel.
Pour en savoir plus (liste des dispositifs de traitement agrées)



Microstations :

 

De nombreuses microstations sont apparues depuis Juillet 2010. Les deux grandes catégories sont les microstations à cultures fixées, et celles à boues activées.

Le fonctionnement est relativement identique : Favoriser la multiplication de bactéries grâce à un apport d’oxygène. Ces bactéries vont ensuite digérer les matières.
Pour en savoir plus (liste des dispositifs de traitement agrées)