Déroulement de l'étude de sol aux travaux

Pourquoi réaliser une étude de sol ?

Contexte de l'étude de sol à la parcelle

 

Une étude préalable est obligatoire avant l'installation de tout système d'assainissement autonome afin d’obtenir la validation des autorités compétentes (Service d'urbanisme, Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM), Service Public d'Assainissement Non Collectif (SPANC), Syndicat Intercommunal d'Adduction d'Eau Potable (SIAEP)) :

  • Rénovation, construction, extension >> demande de permis de construire,
  • Réhabilitation de l'assainissement existant >> mise aux normes suite à une non-conformité ou à un dysfonctionnement,
  • Vente d'un bien (bâtiment ou terrain) >> demande de certificat d'urbanisme.

 

L’étude de sol permet de définir et de dimensionner la filière d’assainissement propre à votre terrain (volume de la fosse toutes eaux, type et dimensionnement de la filière de traitement, comparatif de systèmes agréés, etc.). Pour chacune de nos études nous recherchons la solution la plus adaptée à votre terrain et à votre budget dans le respect des exigences réglementaires et de l'environnement.

 

Lors de la réalisation d'une étude de sol, notre technicien se déplace sur votre ou vos parcelle(s) afin de mieux comprendre votre projet à court, moyen et long terme. Suite à cet échange, il réalise des sondages à la tarière manuelle afin de connaitre la nature du sol et effectue des relevés altimétriques. Dans certain cas il peut être nécessaire de réaliser des sondages mécanique.

En fonction de cette analyse visuelle, de la topographie du terrain, des contraintes existantes et de vos souhaits d'aménagement, notre technicien propose un système d'assainissement adapté à votre situation, l'infiltration sur parcelle étant toujours prioritaire.

 

Une fois cette étude effectuée, il est nécessaire de la déposer en mairie avec toutes les autorisations demandées dans l'étude de sol ainsi que le formulaire de demande de conception fourni par la mairie (certaines mairies ne demandent pas de formulaire). Vous trouverez ci-dessous un organigramme indiquant les différentes étapes aboutissant à la validation de votre étude de sol et de vos travaux

 

Ci-dessus: Déroulement détaillé de l'étude de sol aux travaux

Quel est le fonctionnement d'un assainissement ?

Un assainissement est un ensemble d'ouvrage permettant de traiter les eaux usées (WC, lave-linge, salle de bains, etc.).

 

Chaque modèle (plus de 350) possède son propre guide technique développant ses caractéristiques spécifiques. Vous trouverez ci-dessous les principales étapes d'une installation d'assainissement individuel :

 

  • Collecte des eaux ménagères (cuisine, salle de bains, lave-linge, etc.) afin de les acheminer vers un prétraitement (bac dégraisseur de 200 litres minimum) ou vers la fosse toutes eaux (décantation primaire),
  • Collecte des eaux vannes (WC) afin de les acheminer vers la fosse toutes eaux (décanteur primaire de 3000 litres minimum),
  • La fosse toutes eaux recoit donc l'ensemble des eaux brutes et prétraitées de l'habitation. Dans cet ouvrage les boues et les graisses vont être séparées du reste de l'effluent. Compte tenu de ce stockage de matière il est important de la vidanger régulièrement (environ tous les 4 ans). Les eaux ainsi obtenues sortent de la fosse en passant à travers un préfiltre qui a pour but de retenir les matières en suspension et pour cette raison il doit etre nettoyé environ tous les 6 mois,
  • Les eaux usées d'origine ont donc subi une décantation primaire. Elles sont maintenant acheminées vers un système de traitement, puis infiltrées totalement ou partiellement sur la parcelle ou rejetées dans un réseau hydraulique superficiel.

  

Quels sont les différents types d'assainissement ?

On peut classer les assainissements en 5 grandes catégories :

 

  • Les systèmes d'assainissement permettant l'infiltration totale des eaux sur la parcelle (épandage, lit d'épandage, filtre à sable non drainé et tertre),
  • Les systèmes d'assainissement sur sol reconstitué necessitant obligatoirement une évacuation vers une zone d'infiltration ou vers le réseau hydraulique superficiel (filtre à sable vertical drainé, filtre compact),
  • Les systèmes d'assainissement avec traitement par macrophytes (phytoépuration),
  • Les systèmes d'assainissement basés sur la culture de bactéries (microstation).

 

Pourquoi un suivi de chantier (ou maîtrise d'œuvre) ?

Pour les personnes ne souhaitant pas ou ne pouvant pas suivre les travaux, nous proposons une prestation de suivi de chantier (ou maîtrise d'œuvre). Les dossiers étant tous très différents, nous pouvons vous proposer plusieurs options :

 

  • Rédaction d'un CCTP (Cahier des Clauses Techniques Particulières),
  • Rédaction d'un DQE (Détail Quantitatif Estimatif),
  • Rédaction de l'AE (Acte d'Engagement),
  • Comparaison des différentes offres,
  • Piquetage du système d'assainissement sur la parcelle avec l'installateur,
  • Passage d'un huissier avant et après travaux,
  • Plan de récolement.

 

Sur simple demande nous vous réalisons un devis gratuit personnalisé pour cette prestation.